Le mazout et la loi

Depuis le 1er janvier 2016, nous livrons du mazout de chauffage avec une teneur en soufre de 50ppm à la place de 1.000ppm comme imposé par l’Europe. Cette diminution réduit l’impact environnemental du mazout en limitant les rejets de dioxyde de soufre lors de la combustion mais limite également les dépôts dans les installations de chauffage.

Les différentes régions ont chacune leur propre réglementation en matière de stockage du mazout, d'inspection de votre citerne, de mise hors service d'une citerne à mazout et d'entretien de votre installation de chauffage (au mazout).

Expliquer en détail l'ensemble de la législation relative au mazout est pratiquement impossible, étant donné qu'elle dépend de la région dans laquelle vous habitez, du type de citerne (en surface ou souterraine), de son volume, etc. En outre, la législation change régulièrement, ce qui rend certaines informations rapidement obsolètes. Il est pourtant primordial d'être en règle : imaginez qu'un incendie soit provoqué par une installation de chauffage non entretenue. Vous pourriez alors être tenu pour responsable s'il apparaît que vous n'avez pas entretenu votre installation de chauffage ou cheminée « en bon père de famille ».

Quand dois-je faire inspecter ma citerne à mazout ? Comment dois-je l'entretenir ? Pour trouver réponse à toutes vos questions sur la législation concernant le mazout, visitez le site web www.informazout.be, le centre d'information pour une utilisation rationnelle du mazout.